Crédits : UCPA / Vincent COLIN
Ecolo-camp
 

Agréée entreprise solidaire en juillet 2012 pour son utilité sociale, sa gouvernance désintéressée et ses 30 % de salariés en insertion professionnelle, l’UCPA mène, dans de nombreux territoires des actions pour aider les jeunes et les familles à accéder aux vacances et aux loisirs sportifs. Plus de 90 000 jeunes en ont bénéficié en 2013.

1 jeune sur 2 accueillis sur les centres de vacances UCPA bénéficie d’une aide à caractère social. Près de 6 % d’entre eux sont concernés par un accompagnement individualisé et une prise en charge financière adaptée.

Face à un taux de départ en vacances, et notamment en séjour collectif, qui ne cesse de diminuer et qui touche aujourd’hui les classes moyennes, il est plus que jamais nécessaire de développer des dispositifs et des actions, en partenariat et avec le soutien de nombreux acteurs, pour offrir aux enfants et aux jeunes un accès aux colonies, aux loisirs et à la pratique sportive, rappelle Laurence Laval, Responsable solidarité de l’UCPA.

Le sport, un formidable vecteur de lien social

80 % des parents indiquent que selon eux, les colonies de vacances contribuent à l’éducation de leur enfant, à son apprentissage de la vie [2]. Le départ en vacances constitue une expérience socialisante qui offre la possibilité de faire des rencontres, d’apprendre la vie en collectivité en s’intégrant à un groupe, de découvrir et de pratiquer des activités sportives variées. Vecteur de lien social, le sport véhicule des valeurs d’entraide, de respect et de responsabilisation et contribue au développement de chacun.

Une enquête en ligne réalisée auprès de 2 595 jeunes ayant participé à un séjour UCPA en 2013 a révélé que :

  • 7 jeunes sur 10 déclarent avoir tissé des liens d’amitié nouveaux et durables,
    • 2/3 des jeunes souhaitent continuer à pratiquer l’activité sportive découverte.

 

Des séjours solidaires pour les enfants

⇒  50 séjours à 70 € en IDF et en Eure-et-Loir

Dès cet été, 50 enfants accompagnés par le Secours populaire et âgés de 6 à 13 ans, pourront partir une semaine en Ile-de-France ou dans l’Eure-et-Loir au tarif de 70 € tout compris hors transport pour découvrir l’équitation, le vélo, les arts du cirque, le football, etc. L’UCPA assure l’encadrement des activités sportives dans ses centres situés à Bois-le-roi, Meudon, Château-des-Vaux, Sourdun et Maisons-Laffitte, pendant que ses partenaires (Fondation d’Auteuil Etablissement Notre-Dame, le CFA de Maisons-Laffitte ou encore l’Internat d’excellence de Sourdun) offrent la gratuité de l’hébergement. Cette opération sera reconduite à la Toussaint.

⇒  100 séjours à 35 € en Gironde et Rhône-Alpes

Une offre de 100 séjours solidaires multi-activités organisés en Gironde et Rhône-Alpes a été proposée à prix coûtant aux antennes locales de la JPA (Jeunesse au Plein air). Au-delà de cette action, l’UCPA se mobilise auprès de la JPA dans le cadre de la campagne de solidarité et de dons qu’elle organise en faveur du départ en vacances des enfants les moins favorisés.

 

Des actions pour les jeunes en situation de handicap

⇒  Cap’ Loisirs Sportifs : un dispositif qui concerne 700 jeunes

En 2012, l’UCPA a mis en place, en partenariat avec la Fédération Française Handisport (FFH) et la Fédération Française du Sport Adapté (FFSA), des espaces sportifs mobiles accessibles et adaptés aux jeunes ayant un handicap moteur, sensoriel, mental ou psychique. Ces espaces sont directement recréés sur leurs lieux de vie, notamment au sein de structures médico-sociales, et leur permettent de pratiquer des activités sportives variées comme l’escalade, le roller, le vélo, le cirque, le poney, etc.

Après une expérimentation en Ile-de-France auprès de 200 jeunes en 2012, CAP’ Loisirs Sportifs a été déployé dans les régions Nord-Pas-de-Calais, Provence-Alpes-Côte d’Azur, Aquitaine et Bretagne. En 2013, il a concerné près de 600 jeunes handicapés pour un total de 2 150 séances sportives. En 2014, l’objectif est d’arriver à 700 bénéficiaires sur l’ensemble du territoire français.

Le 1er juillet, l’UCPA organise une journée pour les bénéficiaires du dispositif sur la Base de loisirs du Port aux Cerises à Draveil (91) afin qu’ils pratiquent ensemble les activités proposées dans leurs espaces mobiles toute l’année. 300 jeunes sont attendus à cet événement annuel. Le dispositif CAP’ Loisirs Sportifs est mis en œuvre avec le soutien du ministère des Sports, de l’Agence nationale pour les Chèques Vacances (ANCV) et des conseils régionaux partenaires.

⇒  40 séjours sportifs handisport et 20 séjours adaptés

Depuis 2012, l’UCPA a créé les vacances sportives handisport en partenariat avec la FFH et les vacances sportives adaptées avec la Ligue régionale Ile-de-France de la FFSA. Ces séjours concernent aussi bien des jeunes en situation de handicap moteur ou sensoriel que des jeunes en situation de handicap mental ou psychique. Leur principal objectif est de contribuer à rompre l’isolement des ces jeunes. Ces séjours encouragent la rencontre, l’échange et la création de liens sociaux. En effet, jeunes handicapés et jeunes valides partagent les mêmes vacances. Cet été, 40 places sont ouvertes pour des séjours sportifs handisport en croisière en Bretagne, à Serre Chevalier et à la Plagne. 20 places pour des séjours sportifs adaptés sont prévues à Saint-Cyprien et à Bois-le-Roi.

 

Des vacances et des loisirs de proximité sur la base UCPA de Vaires-Torcy (IDF)

⇒  Le phare : le nouvel espace « familles » de la plage de Vaires

En partenariat avec les collectivités territoriales, les organismes caritatifs (Les Restos du cœur, le Secours populaire et le Secours Catholique) et les comités d’entreprise, l’UCPA met en place sur la base de loisirs de Vaires-Torcy un espace dédié à l’accueil des familles qui ne partent pas ou peu en vacances. Conçu pour permettre aux parents de partager de bons moments avec leurs enfants et de sortir de chez eux, le Phare propose gratuitement tous les mercredis, vendredis et samedis du 9 juillet au 30 août 2014 l’accès à la plage, des animations ludiques et des activités sportives douces. Cette base de loisirs accueille également des jeunes âgés de 11 à 17 ans sur des villages sportifs aménagés pour leur faire pratiquer du sandball, du volley, de la boxe anglaise, du canoë, de la capoeira… et leur offrir un air de vacances à côté du domicile familial.

⇒  300 séjours Écolo-camp pour les jeunes issus de familles modestes

La base de loisirs UCPA de Vaires-Torcy accueille tout l’été en camp sous toile 300 jeunes d’Île-de-France âgés de 8 à 14 ans issus de familles modestes qui ne partent pas en vacances. Durant 5 jours, les jeunes pratiquent de nombreuses activités sportives : jeux aquatiques, VTT, balades à poney, capoeira, canoë, catamaran… Ils participent aussi à des actions éco-citoyennes : entretien du potager bio, récolte de miel, tri des déchets et ateliers de sensibilisation à l’environnement. Ce projet bénéficie du soutien du Conseil Régional d’Île-de-France, de l’ANCV, du Ministère en charge des Sports et de l’Agence nationale pour la Cohésion sociale et l’Égalité des Chances (ACSE).

 

Au-delà des actions d’accès aux pratiques sportives sur le temps des loisirs ou des vacances surtout l’été, l’UCPA s’implique également, tout au long de l’année, dans des dispositifs de remobilisation destinés à des jeunes en situation de décrochage scolaire ou encore dans des actions d’insertion sociale et de formation professionnelle de jeunes en difficulté âgés de 16 à 25 ans.

Télécharger le rapport annuel 2013

* Bases de plein air et de loisirs, bases nautiques, centres aquatiques et équestres, salles d’escalade, patinoires…
[1]  Source : Ovlej, mars 2013.
[2]  Source : Sondage Harris Interactive pour la Jeunesse au Plein Air, juin 2011.