Crédits : UCPA / Paul VILLECOURT
Ski hors-piste
 

Jean Bernardin, expert Montagne à l’UCPA, nous explique tout ce qu’il y a à savoir sur le ski hors-piste, autrefois appelé ski de printemps.

  • Quel est le niveau requis pour pratiquer le hors-piste ?

Il faut être un skieur confirmé, cela signifie qu’on est capable de passer quasiment partout sur les pistes.

  • Quelle est la spécificité de cette pratique ?

Cette activité nécessite une bonne épaisseur de neige et suppose de glisser sur une pente qui n’est ni damée, ni balisée autrement dit en marge des pistes.

  • Quel équipement est nécessaire pour la bonne pratique de cette activité ?

L’équipement de base fourni est composé d’un DVA (Détecteur de victimes d'avalanches), d’une pelle et d’une sonde. Le moniteur explique comment les utiliser. Les skis sont larges et adaptés. Ils facilitent les évolutions en toute neige.

  • Qu’apprend-on pendant le stage ?

À analyser avant de s’engager. Les skieurs ou snowboarders apprennent à être responsables, autonomes et citoyens en respectant 3 notions :

- La technique: comme le terrain n’est pas préparé, il est nécessaire d’apprendre les techniques - équilibre, progression dans le mouvement… - pour évoluer sur des neiges variées.

- La connaissance du milieu: connaître les moyens à disposition pour se renseigner sur le domaine skiable et pratiquer au bon endroit, tenir compte des conseils sur les précautions à prendre.

- La sécurité : les skieurs sont acteurs de leur sécurité et sont formés à l’utilisation du matériel de secours comme le DVA. Des recherches de sacs munis d’un émetteur sont organisées. Le moniteur ou le guide insiste également sur le comportement adéquat dans les pentes.

  • Quelles sont les règles de sécurité à respecter ?

Dans ce type de pratique, il y a des comportements à respecter et il faut observer et acquérir les réflexes de prudence. Il est indispensable de consulter le bulletin météorologique portant sur le manteau neigeux et les risques d’avalanche évalués de 1 à 5, mais aussi de se renseigner auprès du service des pistes pour choisir le meilleur itinéraire.

  • Quels sont les risques ?

Toutes les activités outdoor sont risquées, c’est pourquoi il faut toujours être prudent, connaître l’historique de la saison et de l’enneigement récent, savoir renoncer si les conditions ne sont pas propices. Le skieur est son propre danger. L’envie de se faire plaisir est un facteur qui augmente la prise de risque. Il est primordial d’éviter l’excès de confiance comme suivre une trace par exemple.

  • Quels sont les meilleurs lieux de pratique ?

Il y en a dans toutes les stations, c’est la connaissance du terrain qui prime plus que le lieu, d’où l’intérêt d’être encadré par quelqu’un qui connaît bien le domaine. Cependant, la Vallée de Chamonix, les Arcs, Val d’Isère et Val Thorens sont de beaux lieux de pratique.

  •  Qu’est-ce qui rend le hors-piste si attractif ?

Le plaisir de rider une pente vierge est unique ! Être le premier et faire sa trace offre une sensation de glisse unique au monde.

  • Comment répondez-vous à l’attractivité de cette activité ?

Face à la demande, nous avons développé les stages « hors-piste » sur presque tous nos centres de montagne et les avons même rendus accessibles aux jeunes âgés de 13 à 17 ans aux Arcs, à Val d’Isère et à Argentière.

 

  • DÉBUTANTS : Découverte du ski hors-piste aux Contamines

Ce séjour dans un joli domaine boisé est idéal pour s’initier au ski hors-piste afin d’apprendre les techniques sur toutes les pistes : bosses, glace, poudreuse... Selon les conditions d’enneigement, il est possible de faire une sortie en ski de randonnée. Ce domaine, à deux pas du Mont-Blanc, de l’Aiguille de Bionnassay et des Dômes de Miage, est réputé pour son enneigement et son environnement grandiose.

7 jours / 6 nuits – du 16/02 au 16/03 – à 658 €*.

  •  INITIÉS : Ski hors-piste à La Plagne le France

Au cœur du domaine skiable de la Grande Plagne, “Le France” est construit au milieu des pistes, à 1 970 m d’altitude. Face au Mont-Blanc, chaque jour, les skieurs hors-piste confirmés parcourent une station différente et évoluent sur des terrains variés : glacier, passages en forêt, pistes à l’infini, immenses pentes, grandes courbes dans les combes protégées, stades de slalom… Le hors-piste à la Plagne donne à voir les forêts de Montchavin ou de Montalbert, les pentes de Champagny et le glacier de Bellecôte.

7 jours / 6 nuits – du 16/02 au 13/04 – à partir de 732 €*.

  • EXPERTS : Tarentaise Evasion ski hors-piste aux Arcs

Ce programme est le préféré des skieurs hors-piste déjà très expérimentés qui veulent varier les plaisirs en ridant chaque jour un spot différent et les plus belles pentes des domaines Paradiski, de l’espace San Bernardo (Italie) et de Sainte-Foy-Tarentaise… Le forfait de ski fourni donne un accès illimité aux Arcs et à la Plagne.

7 jours / 6 nuits – du 09/02 au 30/03 – à partir de 739 €*.

  • EXPERTS+ : Cham’back country – le freestyle en hors-piste à Chamonix

Un stage ouvert à la fois aux skieurs et snowboarders aguerris qui alterneront hors-piste, avec une formation préalable à la manipulation des appareils de sécurité, et freestyle en fonction des conditions d’enneigement. Le moniteur tantôt équipé de skis, tantôt d’un snowboard apportera durant 4 journées continues sur les pistes des conseils qui permettront à chacun de se perfectionner.

7 jours / 6 nuits, de 16/02 au 30/03, à partir de 684 €*.

 

* Le tout compris UCPA : l’hébergement, la pension complète, l’encadrement et le matériel sportif.

Le déroulement des programmes sont donnés à titre indicatif. Ils peuvent subir des modifications ou des aménagements, en fonction des critères techniques, des impératifs de sécurité ou des conditions climatiques du moment.